L’honneur signifie que vous avez de la valeur pour vous-même et pour la société. Certaines personnes peuvent choisir elles-mêmes comment vivre de manière honorable. Pour d’autres personnes, ces décisions sont prises par leur famille ou la société. Dans ce cas, vous représentez votre famille. Votre comportement affecte tous les membres de votre famille.

Une personne peut être considérée comme avoir nui à l’honneur d’une famille, pour les raisons suivantes :

  • avoir perdu sa virginité ;
  • avoir eu une relation avant le mariage ;
  • avoir été violée ;
  • s’être enfuie ,
  • avoir refusé un mariage arrangé ;
  • avoir affiché un comportement qui est jugé inacceptable, par exemple ne pas être rentrée à la maison immédiatement après l’école ou avoir porté le mauvais type de vêtements ;
  • avoir rompu avec son partenaire ou la famille.

Quand l’honneur d’une famille est blessé ou court le risque d’être blessé, celle-ci utilise parfois la force ou la violence pour sauver ou récupérer son honneur. La famille juge cela nécessaire pour pouvoir continuer à faire partie de la communauté dans laquelle elle vit. C’est ce qu’on appelle la violence commise au nom de l’honneur.

La violence commise au nom de l’honneur est interdite par la loi.

Types de violence commise au nom de l’honneur

La violence commise au nom de l’honneur peut prendre plusieurs formes, par exemple :

  • le contrôle, par exemple : être surveillé(e) par les membres de la famille et ne pas être autorisé(e) à sortir avec des amis ou à faire du sport ;
  • les châtiments corporels : coups de pieds, coups ;
  • les châtiments psychologiques : être insulté(e) ou menacé(e), la famille agit comme si vous étiez mort(e) ou n’aviez jamais existé ;
  • le mariage forcé ;
  • le fait de forcer quelqu’un à se suicider ;
  • le meurtre.

Dans de nombreuses sociétés, les hommes ont plus de liberté et de pouvoir que les femmes. Les rôles des hommes et des femmes (rôles de genre) sont très différents. C’est la raison pour laquelle les femmes sont plus souvent victimes de violences commises au nom de l’honneur.

Parfois, les hommes souffrent aussi de violence commise au nom de l’honneur, par exemple : s’ils parlent de leur homosexualité ou n’acceptent pas un mariage arrangé.

La violence peut être commise par plusieurs membres de la famille. Les délinquants peuvent être des hommes ou des femmes. Parfois, c’est le partenaire de la personne qui commet des violences.

Demander de l’aide

Si vous êtes victime de violence commise au nom de l’honneur, demandez de l’aide :

  • Parlez à une personne de confiance.
  • Contactez la police ou une association spécialisée pour parler de la violence que vous subissez. Mieux vous expliquez la situation, mieux votre sécurité sera assurée.

Eer betekent dat u waardevol bent voor uzelf en voor de samenleving. Sommige mensen kunnen zelf kiezen hoe zij eerbaar kunnen leven. Voor anderen wordt dit beslist door hun familie of omgeving. U vertegenwoordigt dan uw familie. Uw gedrag beïnvloedt al uw familieleden.

Iemand kan de eer van de familie schenden, volgens de familie of omgeving, door bijvoorbeeld:

  • de maagdelijkheid te verliezen;
  • een relatie te hebben voor het huwelijk;
  • verkracht te zijn;
  • weg te lopen;
  • een gearrangeerd huwelijk te weigeren;
  • gedrag te vertonen dat onaanvaardbaar wordt gevonden, zoals: na school niet meteen naar huis gaan, de verkeerde kledij dragen;
  • breken met de partner of familie.

Wanneer de eer van een familie geschonden wordt of zou kunnen worden geschonden, gebruiken families soms macht of geweld om de eer van de familie te redden of herstellen. De familie vindt dit nodig om deel te kunnen blijven uitmaken van de gemeenschap waarin zij leeft. Dit wordt eergerelateerd geweld genoemd.

Eergerelateerd geweld is strafbaar.

Soorten eergerelateerd geweld

Eergerelateerd geweld kan veel verschillende vormen aannemen, zoals:

  • controle, zoals bijvoorbeeld: in de gaten gehouden worden door familieleden en niet mogen uitgaan met vrienden of sporten;
  • fysieke straffen, zoals geschopt of geslagen worden;
  • psychologische straffen, zoals bijvoorbeeld: beledigingen, dreigementen, de familie doet alsof u dood bent of nooit heeft bestaan;
  • gedwongen huwelijk;
  • iemand dwingen om zelfmoord te plegen;
  • moord.

In heel wat gemeenschappen hebben mannen meer vrijheid en macht dan vrouwen. De rollen van mannen en vrouwen (genderrollen) zijn erg verschillend. Daarom zijn vrouwen vaker het slachtoffer van eergerelateerd geweld.

Soms kunnen mannen ook het slachtoffer worden van eergerelateerd geweld, bijvoorbeeld als zij over hun homoseksualiteit spreken of wanneer zij niet akkoord gaan met een gearrangeerd huwelijk.

Het geweld kan door meer dan één familielid worden gepleegd. De overtreders kunnen zowel mannen als vrouwen zijn. Soms kan het iemands partner zijn die het geweld pleegt.

Hulp zoeken

Als u slachtoffer bent van eergerelateerd geweld, zoek dan hulp:

  • Praat met iemand die u kunt vertrouwen.
  • Neem contact op met de politie of een gespecialiseerde organisatie en praat over het geweld. Hoe beter u de situatie uitlegt, hoe beter uw veiligheid gegarandeerd kan worden.

Besoin d’informations complémentaires ou d’aide ?

1712
Numéro de téléphone gratuit pour obtenir des réponses à toutes les questions relatives à la violence.
1712 (9-17 h)
Centre de prise en charge des violences sexuelles (Zorgcentrum na seksueel geweld) - Bruxelles
Service proposé à l’hôpital pour les victimes de violences sexuelles. Le centre de prise en charge fournit une aide médicale et psychologique et aide à recueillir des preuves. Vous pouvez également y déposer plainte. Ouvert 24/7.
02 535 45 42
Centre de prise en charge des violences sexuelles (Zorgcentrum na seksueel geweld) - Gand
Service proposé à l’hôpital pour les victimes de violences sexuelles. Le centre de prise en charge fournit une aide médicale et psychologique et aide à recueillir des preuves. Vous pouvez également y déposer plainte. Ouvert 24/7.
09 332 80 80
Centre de prise en charge des violences sexuelles (Zorgcentrum na seksueel geweld) - Bruxelles
Service proposé à l’hôpital pour les victimes de violences sexuelles. Le centre de prise en charge fournit une aide médicale et psychologique et aide à recueillir des preuves. Vous pouvez également y déposer plainte. Ouvert 24/7.
02 535 45 42
CAW - Centrum Algemeen Welzijn
Centre pour le bien-être général - Aide sur toutes sortes de questions : relation difficile, problèmes médicaux, financiers, administratifs, juridiques ou matériels, problèmes familiaux... Les CAW fournissent également une assistance aux victimes de violence et de maltraitance. Trouvez un CAW :
Cvfe
Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion - Aide en cas de violence conjugale
04 223 45 67 (24 h/24)
Police
Assistance dans une situation potentiellement mortelle
101
Centre de santé communautaire (wijkgezondheidscentrum)
Au lieu de consulter un médecin de famille, vous pouvez aller dans un centre de santé communautaire. Trouvez un centre de santé communautaire dans votre quartier :
Médecin de famille
Vous pouvez parler à un médecin de famille de presque toutes les questions intimes. Si nécessaire, le médecin de famille peut vous envoyer vers un professionnel de santé spécialisé. Trouvez un médecin de famille dans votre quartier :
Refuge (vluchthuis)
Un refuge fournit un abri, un soutien, la tranquillité et la sécurité aux personnes menacées et/ou maltraitées. Les adresses des refuges sont tenues secrètes.
070 22 01 11
SOS Viol
Aide psychologique, juridique et sociale en cas d’attentat à la pudeur ou de viol
02 534 36 36
I.T.E.R.
Centre de prévention, conseil et traitement du comportement d’abus sexuel. Aide et conseils aux auteurs de violence sexuelle, aux personnes ayant des questions concernant leur comportement sexuel et à quiconque ayant des questions au sujet de la violence sexuelle.
02 512 62 43 (9-16 h)
Autres professionnels de santé

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide