Sexe et alcool

Si vous buvez de l’alcool, il se peut que vous ayez davantage envie d’avoir des relations sexuelles et que vous vous désinhibiez.

Boire de l’alcool avant d’avoir un rapport sexuel a aussi des effets négatifs. Plus vous buvez, plus les effets sont accrus :

  • Vous êtes moins concentrée sur le risque de contracter des IST ou le VIH ou d’avoir une grossesse non planifiée. Vous risquez d’avoir desrapports sexuels non protégés.
  • Vous vous maîtrisez moins et pourriez vivre des expériences que vous ne souhaitez pas vivre ou avec lesquelles vous n’êtes pas d’accord.
  • Il vous faut plus de temps pour avoir un orgasme et l’orgasme est moins fort.
  • Votre désir sexuel et votre excitation peuvent également diminuer. C’est souvent vrai pour les femmes.
  • Il est plus difficile pour un homme de maintenir une érection. Cela lui est parfois impossible.

Sexe et drogue

La prise de drogue influence votre expérience sexuelle également.

Lorsque vous partagez du matériel d’injection, vous pouvez vous faire infecter par le VIH. Utilisez toujours votre propre matériel. Ne le partagez pas avec d’autres personnes.

Ne partagez pas le matériel d’injection usagé.

Alcool, drogue et fertilité

Si vous consommez régulièrement de la drogue ou buvez de l’alcool pendant une longue période, vous pouvez devenir moins fertile.

Protection contre le VIH, les IST et les grossesses non planifiées

Préservatif

Seks en alcohol

Als u alcohol drinkt, kunt u meer zin krijgen in seks en voelt u zich minder geremd.

Drinken voor het vrijen, heeft ook negatieve gevolgen. Hoe meer u drinkt, hoe sterker de effecten:

Seks en drugs

Drugs hebben ook een effect op uw seksuele ervaring. 

Wanneer u materiaal voor injecties deelt, kunt u besmet worden met hiv. Gebruik altijd uw eigen materiaal. Deel het niet met anderen. 

Deel geen gebruikt injectiemateriaal.

Alcohol, drugs en vruchtbaarheid

Als u lange tijd regelmatig drugs gebruikt of alcohol drinkt, kunt u minder vruchtbaar worden.

Bescherming tegen hiv, soa’s en ongeplande zwangerschap

Besoin d’informations complémentaires ou d’aide ?

Médecin de famille
Vous pouvez parler à un médecin de famille de presque toutes les questions intimes. Si nécessaire, le médecin de famille peut vous envoyer vers un professionnel de santé spécialisé. Trouvez un médecin de famille dans votre quartier :
Centre de santé communautaire (wijkgezondheidscentrum)
Au lieu de consulter un médecin de famille, vous pouvez aller dans un centre de santé communautaire. Trouvez un centre de santé communautaire dans votre quartier :
CAW - Centrum Algemeen Welzijn
Centre pour le bien-être général - Aide sur toutes sortes de questions : relation difficile, problèmes médicaux, financiers, administratifs, juridiques ou matériels, problèmes familiaux... Les CAW fournissent également une assistance aux victimes de violence et de maltraitance. Trouvez un CAW :
CAD
Centra voor Alcohol- en Andere Drugproblemen (Centres pour les problèmes liés à l’alcool et à d’autres drogues) - Soutien aux personnes toxicomanes
011 27 42 98
De Sleutel - Antwerpen
Soutien aux personnes toxicomanes
03 233 99 14
De Sleutel - Brugge
Soutien aux personnes toxicomanes
050 40 77 70
De Sleutel - Gent
Soutien aux personnes toxicomanes
09 234 38 33
De Sleutel - Mechelen
Soutien aux personnes toxicomanes
015 20 09 64
Free Clinic
Aide aux personnes toxicomanes et dépistage du VIH
03 201 12 60
MSOC Diest - 't Wit Huis
Soutien aux personnes toxicomanes
013 32 69 33
MSOC Gent
Soutien aux personnes toxicomanes
09 223 46 44
MSOC Leuven - Het Veerhuis
Soutien aux personnes toxicomanes
016 23 65 67
MSOC Oostende
Soutien aux personnes toxicomanes
059 51 63 29, 059 51 63 09
MSOC Tienen
Soutien aux personnes toxicomanes
016 81 04 82
MSOC Vilvoorde
Soutien aux personnes toxicomanes
02 251 94 49
Autres professionnels de santé

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide