En Belgique, de nombreux services et professionnels peuvent vous aider si vous avez besoin d’informations sur la santé, avez un problème de santé ou êtes en situation d’urgence.

Femme allant chez le médecin

Comment puis-je payer les soins de santé ?

Les soins de santé coûtent cher. Si vous êtes résident(e) légal(e), vous pouvez vous inscrire auprès d’une caisse d’assurance-maladie. Lorsque vous êtes membre d’une caisse d’assurance-maladie, il y a différentes façons de réduire vos frais médicaux :

  • Tiers-payant : vous payez uniquement la contribution personnelle au médecin. Cela signifie qu’une consultation vous coûte 6 €. Parlez-en à votre médecin.
  • Dossier médical global (DMG) : choisissez un médecin de famille permanent et demandez-lui de tenir un DMG. Cela lui donnera un aperçu complet de votre santé et l’aidera à vous accompagner. Par ailleurs, si vous avez un DMG, vos consultations auprès d’un médecin de famille vous coûteront moins cher. La contribution personnelle passe de 6 € à 4 €.
  • Remboursement majoré : si vous avez des moyens financiers insuffisants, vous avez peut-être droit au remboursement majoré. Dans ce cas, la caisse d’assurance-maladie rembourse un montant plus élevé pour les frais médicaux. Par exemple, la contribution personnelle au médecin de famille est réduite de 1 € avec un DMG et de 1,5 € sans DMG. Parlez-en à votre caisse d’assurance-maladie.
Combien cela coûte-t-il ?

Que faire si je n’ai pas le statut de résident légal ?

Si vous n’avez pas le statut de résident légal, vous avez tout de même droit à des soins médicaux. Pour cela, vous pouvez déposer votre candidature auprès de l’OCMW (CPAS - Centre public d’action sociale) pour bénéficier de « soins médicaux d’urgence ».

Que sont les soins médicaux d’urgence ?

Le droit aux soins médicaux est un droit fondamental pour tous, même pour ceux qui n’ont pas le statut de résident légal. Le droit à des « soins médicaux d’urgence » est établi par la loi. Par conséquent, les personnes sans statut de résident légal aussi ont le droit d’accéder aux soins de santé.

Un médecin décide si des soins médicaux sont urgents ou non. Les soins médicaux d’urgence vont au-delà des soins que vous recevriez au service des urgences d’un hôpital. Il peut s’agir de soins à la fois curatifs et préventifs dans un hôpital ou chez un médecin. En principe ce sont des soins nécessaires. Si votre médecin pense que c’est nécessaire, une consultation ayant pour but la contraception ou l’avortement peut aussi faire partie des soins médicaux d’urgence et être payée par le CPAS.

Le médecin, les autres professionnels de la santé et le CPAS ont l’obligation légale de respecter votre vie privée et de garder confidentiels les renseignements qu’ils ont sur vous. Les informations que le CPAS donne aux services gouvernementaux ne peuvent être utilisées que pour payer les factures médicales.

Quelles sont les conditions de la procédure des « soins médicaux d’urgence » ?

Pour avoir droit à des soins médicaux d’urgence, vous devez remplir 3 conditions :

  • Vous devez résider en Belgique sans statut de résident légal.
  • Vous devez être incapable de payer les soins vous-même.
  • Vous devez disposer d’un certificat du médecin attestant que cela concerne des « soins médicaux d’urgence ».

Que faire pour bénéficier de « soins médicaux d’urgence » ?

Vous devez d’abord vous rendre au CPAS de votre lieu de résidence avant d’aller chez le médecin. En cas d’urgence, il est possible d’obtenir des soins médicaux auprès de votre médecin ou du service des urgences d’un hôpital sans passer au préalable par le CPAS. Vous devez contacter le CPAS dès que possible (au moment où vous recevez les soins ou juste après).

Le CPAS vérifie que vous remplissez les conditions. Il mène une enquête sociale et vous pose des questions sur votre situation financière et vos conditions de vie. Le CPAS vous rend parfois visite chez vous.

Tous les médecins de famille peuvent vous offrir des soins médicaux via la procédure de « soins médicaux d’urgence ». Un Centre de santé communautaire ou une Maison médicale a souvent plus d’expérience avec les personnes n’ayant pas le statut de résident légal.

Vous pouvez également aller dans un CAW (Centre pour le bien-être général) si vous avez besoin de plus amples renseignements ou d’une aide juridique.

Quels sont mes droits si j’ai le statut de résident légal ?

Fedasil ou le CPAS paie les frais médicaux des demandeurs d’asile, selon leur lieu d’hébergement.

Si vous avez une carte de séjour électronique ou dans certains cas, un document de séjour temporaire « Annexe 15 », vous pouvez vous affilier à une caisse d’assurance-maladie. Ensuite, votre mari/femme, vos enfants de moins de 25 ans et vos parents peuvent s’affilier également. Ainsi, les réfugiés reconnus et les bénéficiaires de la protection subsidiaire peuvent s’inscrire auprès d’une caisse d’assurance-maladie.

Que se passe-t-il si un(e) professionnel(le) de la santé ne parle pas ma langue ?

Un(e) professionnel(le) de la santé, par exemple un médecin ou un(e) travailleur/se social(e), peut demander à un(e) interprète de traduire de l’une des manières suivantes :

  • L’interprète est présent(e) pendant la consultation.
  • L’interprète traduit par téléphone.
  • L’interprète traduit par webcam, si possible.

Il est important de savoir que l’interprète :

  • est lié(e) par le secret professionnel ;
  • parle à la première personne (« je ») ;
  • est neutre et traduit tout ce qui est dit sans ajouter, modifier ni omettre des informations ;
  • est gratuit(e) pour le patient.
Interprète traduisant ce que disent la professionnelle de la santé et la cliente

In België zijn er heel wat diensten en professionals die u kunnen helpen wanneer u informatie nodig heeft over gezondheid, u een gezondheidsprobleem heeft of u zich in een noodsituatie bevindt.

Een vrouw gaat naar een dokter

Hoe kan ik gezondheidszorg betalen?

Gezondheidszorg is duur. Als u een wettig verblijf heeft, kunt u zich inschrijven bij een ziekenfonds. Als lid van het ziekenfonds, heeft u verschillende mogelijkheden om uw medische kosten te verlagen:

  • Derdebetalersregeling: u betaalt bij de huisdokter enkel het remgeld. U betaalt dan € 6 voor een consultatie. Vraag ernaar bij uw dokter.
  • Globaal Medisch Dossier (GMD): kies voor een vaste huisdokter en vraag hem een GMD bij te houden. Daarmee heeft hij een volledig zicht op uw gezondheid en kan hij u beter begeleiden. Uw bezoeken aan de huisdokter met een GMD worden ook goedkoper. Het remgeld daalt van € 6 naar € 4.
  • Verhoogde tegemoetkoming: als u weinig financiële middelen heeft, heeft u misschien recht op het statuut van Verhoogde tegemoetkoming. Het ziekenfonds betaalt dan meer terug voor medische kosten. Het remgeld bij de huisdokter daalt bijvoorbeeld van € 1 met GMD en € 1,5 zonder GMD. Vraag ernaar bij uw ziekenfonds. 
Wat kost het?

Wat moet ik doen als ik geen verblijfsvergunning heb?

Als u geen verblijfsvergunning heeft, heeft u wel nog recht op medische zorg. Daarvoor kunt u ‘dringende medische hulp’ vragen aan het OCMW.

Wat is dringende medische hulp?

Het recht op gezondheidszorg is een basisrecht voor iedereen, ook voor mensen zonder wettig verblijf. Het recht op ‘dringende medische hulp’ ligt vast in de wet. Zo krijgen mensen zonder wettig verblijf ook toegang tot gezondheidszorg.

Een dokter beslist of de medische hulp al dan niet dringend is. Dringende medische hulp is meer dan de zorg waarvoor u naar de spoedafdeling van een ziekenhuis zou gaan. Deze hulp kan zowel een behandeling als preventieve zorg zijn, in een ziekenhuis of bij een dokter. Het gaat in principe om noodzakelijke zorg. Als uw dokter het noodzakelijk vindt, kan een consultatie voor anticonceptie of een abortus ook dringende medische hulp zijn en betaald worden door het OCMW.

De dokter, andere zorgverleners en het OCMW zijn wettelijk verplicht om uw privacy te respecteren en informatie over u vertrouwelijk te behandelen. De informatie die het OCMW aan overheidsdiensten geeft, mag alleen worden gebruikt om medische facturen te betalen.

Wat zijn de voorwaarden voor de procedure voor 'dringende medische hulp'?

Er zijn 3 voorwaarden om in aanmerking te komen voor dringende medische hulp:

  • U woont zonder verblijfsvergunning in België.
  • U kunt de zorg niet zelf betalen.
  • U heeft een attest van een dokter waarin staat dat het om ‘dringende medische hulp’ gaat.

Wat moet ik doen om 'dringende medische hulp' te krijgen?

Als het mogelijk is, ga dan eerst naar het OCMW van de gemeente waar u woont, voor u naar de dokter gaat. In geval van nood kunt u echter ook medische zorg krijgen van uw dokter of via de spoedafdeling van een ziekenhuis zonder eerst naar het OCMW te gaan. U moet wel zo snel mogelijk contact opnemen met het OCMW (wanneer u verzorgd wordt of onmiddellijk daarna).

Het OCMW gaat na of u aan de voorwaarden voldoet. Het voert daarvoor een sociaal onderzoek en stelt u vragen over uw financiële situatie en uw woonsituatie. Soms komt het OCMW ook bij u thuis langs.

Elke huisdokter kan u medische zorg bieden via de procedure voor 'dringende medische hulp'. Een Wijkgezondheidscentrum of Maison médicale heeft vaak meer ervaring met mensen zonder verblijfsvergunning.

U kunt ook naar een CAW (Centrum Algemeen Welzijnswerk) gaan als u meer informatie of juridische hulp nodig heeft.

Wat zijn mijn rechten als ik een verblijfsvergunning heb?

Fedasil of het OCMW betalen de medische kosten van asielzoekers, afhankelijk van waar ze worden opgevangen.

Als u een elektronische verblijfskaart heeft of in bepaalde gevallen een voorlopig verblijfsdocument ‘bijlage 15’ kunt u lid worden van een ziekenfonds. Ook uw echtgenote/echtgenoot, uw kinderen jonger dan 25 jaar en uw ouders kunnen zich dan inschrijven. Erkende vluchtelingen en subsidiair beschermden kunnen zich dus inschrijven bij een ziekenfonds.

Wat als een zorgverlener mijn taal niet spreekt?

Een zorgverlener, zoals een dokter of sociaal werker, kan een tolk vragen om op een van de volgende manieren te tolken:

  • De tolk is aanwezig tijdens de consultatie;
  • De tolk tolkt via de telefoon;
  • De tolk tolkt indien mogelijk via een webcam.

Het is belangrijk te weten dat de tolk:

  • gebonden is aan het beroepsgeheim;
  • in de eerste persoon ('ik') zal spreken;
  • neutraal is en alles vertaalt zonder informatie toe te voegen, te wijzigen of weg te laten;
  • gratis is voor de patiënt.
Een tolk vertaalt wat de zorgverlener en de cliënt zeggen

Besoin d’informations complémentaires ou d’aide ?

OCMW (CPAS - Centre public d’action sociale)
Ce service offre une assistance sociale et est chargé de la procédure des « soins médicaux urgents », qui permet à des personnes n’ayant pas le statut de résident d’accéder aux soins médicaux. Trouvez un OCMW/CPAS dans votre quartier :
Legal helpdesk Kruispunt MI
Informations sur la loi concernant le statut de résident, le regroupement familial, l’asile et l’accès aux soins de santé. Kruispunt MI est un service de l’Agence flamande pour l’intégration.
02 205 00 55
Centre de santé communautaire (wijkgezondheidscentrum)
Au lieu de consulter un médecin de famille, vous pouvez aller dans un centre de santé communautaire. Trouvez un centre de santé communautaire dans votre quartier :
Geneeskunde voor het volk
Vous pouvez consulter un médecin de famille dans un cabinet de la Geneeskunde voor het Volk (Médecine pour le Peuple). D’autres professionnels de la santé, tels que des infirmiers et des diététiciens, travaillent également dans ces cabinets. Les soins sont prodigués gratuitement. Trouvez un cabinet dans votre quartier à la page « Groepspraktijken » (Cabinets de groupe) :
Maison médicale
Aide médicale, sociale et psychologique en Belgique francophone. Trouvez une Maison médicale dans votre quartier :
Dokters van de wereld - Anvers
Soins médicaux gratuits - Tous les lundis, mercredis et vendredis de 9 h à 12 h (inscriptions à 9 h)
03 231 36 41
Dokters van de wereld - Brussel
Soins médicaux gratuits
02 225 43 00
Dokters van de wereld - La Louvière
Soins médicaux gratuits
CAW - Centrum Algemeen Welzijn
Centre pour le bien-être général - Aide sur toutes sortes de questions : relation difficile, problèmes médicaux, financiers, administratifs, juridiques ou matériels, problèmes familiaux... Les CAW fournissent également une assistance aux victimes de violence et de maltraitance. Trouvez un CAW :
Medimmigrant
soutien aux personnes n’ayant pas de permis de résidence légal et ayant besoin de soins médicaux dans la région de Bruxelles
02/274.14.33 ou 02/274.14.34
Point info sur le statut de résident et le statut juridique - Atlas, Integratie & Inburgering Anvers
Informations et conseils sur le droit de séjour et les autres droits des étrangers dans la ville d’Anvers, et informations sur l’accès aux soins de santé.
03 270 33 36
Relais Santé Charleroi
Accès aux soins médicaux, refuge et services sociaux pour les personnes qui sont exclues des soins de santé conventionnels.
071 31 98 05, 0473 11 03 58
Autres professionnels de santé

Dictionnaire et traductions

Besoin d’aide ? Trouvez un professionnel de santé.

Aide